• Le sourire de l'horreur

     

          Dans mon jeune âge alors, bercée par l'idéal d'un homme foncièrement bon, j'ai questionné l'un deux sur les dauphins des zoo: « Mais dites moi, monsieur, sont-ils vraiment heureux? ». D'une voix claironnante du savoir mensonger, il me dit sans trembler: « Mais bien sur mon enfant, n'a tu pas remarqué qu'il nous sourit gaiement?! ». Mes yeux se détournant, allant chercher d'eux-même la preuve par l'image, ont perçut en effet cet aveu de bonheur. Mais une question encore: « N'est-ce pas là une affaire de silhouette ou de morphologie? ». Pas une once de silence avant cette réponse de l'homme coutumier aux fables hypocrites: « Mais allons mon enfant, la chose est impossible! C'est sa félicité qui lui donne cet air, et non pas la nature! Cesses donc de t'interroger, et rends lui ce doux rire qu'il t'adresse en cette heure! » Cette enfant que j'étais abandonna ses doutes, se plongeant sans détour dans une foi ancrée, faite de naïveté.
     
          Durant de longues années, j'ai vu le dauphin bleu, ce virevoltant captif, comme l'être le plus heureux de toute la création. A dire vrai, c'est qu'on m'a bien aidé! Ne dit-on pas partout que son sourire fait foi? Qu'il est la preuve souveraine qu'il ne peut se morfondre? Peut-on rire en pleurant, certainement pas mes chers! Et pourtant...
     
          Un matin parmi d'autres, l'envie me pris, soudaine, de partir en balade. Après quelques foulées, une plage isolée et toute ensoleillée, m'offrit son sable fin et sa mer déchaînée. M'approchant du rivage, une masse échouée attira mon regard. C'était un grand dauphin qui portait en son flanc une tâche rougeoyante, s'écoulant sur la grève qui s'en était gorgée. Plus d'espoir permis, cet être magnifique venait de trouver là une mort bien sordide. Dans ma tristesse intense de voire ce pauvre corps, privé de toute vie par un pêcheur sans cœur, une chose me glaça, me transperça alors...il souriait encore...

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :