• Le Dauphin de l'Irrawaddy ou Orcelle

     
          Découvert seulement en 1866, le dauphin de l'Irrawaddy, mesure environ 1 mètre à la naissance, pour 10 kilo, et 2, 3 mètres à l'âge adulte, pour 130 kilo.
     
          Quelques-unes des populations peuvent uniquement vivre en eau douce. Dans le Mékong, en Thaïlande, au Laos, au Cambodge et au Vietnam, vivent 70 à 100 individus. 33 à 50 individus occupent le fleuve Mahakam en Indonésie, et 59 vivent dans le fleuve Ayeyarwady, au Myanmar. De plus, on le trouve dans les fleuves du Gange (Inde et Bangladesh) et de l'Irrawaddy d’où il tient son nom.
    Les populations vivant en mer occupent l'Indo-Pacifique, devant les côtes sud-asiatiques. Par exemple devant la Thaïlande, le Cambodge, l’Indonésie (de l’Inde à la Papouasie-Nouvelle-Guinée) et les eaux du nord de l’Australie. En outre, il existe quelques dauphins survivants dans les lacs salés de Songkhla, en Thaïlande, et de Chilka, en Inde.
     
          Le dauphin du Mékong se nourrit principalement de poissons, de crustacés, de céphalopodes et d'oeufs de poissons.
     
          Selon l’organisation, il ne reste que 64 à 76 dauphins de l’Irrawaddy (orcaella brevirostris) dans le Mékong, décimés par des pesticides et autres polluants.
    "Ces polluants sont largement relâchés dans l’environnement et la source de cette pollution est susceptible de provenir de plusieurs pays traversés par le Mékong" (Cambodge, Laos, Birmanie, Thaïlande, Vietnam et la province méridionale du Yunnan), indique dans un communiqué Verne Dove, vétérinaire auprès du WWF.
    Selon l’organisation qui affirme avoir ouvert une enquête, des niveaux très élevés de pesticides et de mercure ont été détectés dans les cadavres de plus de 50 jeunes delphinidés. 
     
          Ces polluants détruisent le système immunitaire des mammifères qui succombent ensuite à des infections.
    Le WWF appelle à la mise en place urgente d’un programme de prévention en faveur des dauphins, considérés comme sacrés au Cambodge et au Laos.
    Les dauphins de l’Irrawaddy, qui survivent dans une portion de 190 kilomètres entre le Cambodge et le Laos, figurent sur la liste des espèces menacées depuis 2004, précise le WWF.
     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :