• La vérité sur la rencontre avec les dauphins du Marineland!

     

     
     
          Cela donne envie n'est-ce pas?! Pouvoir caresser un dauphin...l'approcher de tout près...le voir faire des cabrioles à quelques centimètres de vous...avoir un réel contact avec cet être magnifique...rencontrer enfin Flipper! Mes chers amis, cessez de rêver, le moment privilégié que vous offre le Marineland n'a de privilégié que le nom...et le prix! Puisque, hélas, ignorante à l'époque, j'ai eu l'infâme luxe d'être dans ce fameux bassin d'Antibes, je m'en viens vous dire la réalité de cette rencontre!
     
          Tout d'abord, l'on vous amène dans une petite salle pour une séance diapositives aux allures d'un « je me donne bonne conscience, histoire de dire, pour la forme ». En clair, on vous balance une série de photographies pour vous parler, ô combien succinctement, des dauphins. N'attendez pas que l'on vous traite de la pêche sanglante de ces cétacés, des menaces qui pèsent sur eux, de la pollution et de ses répercutions sur le monde marin, des captures pour les delphinariums...non, du tout, « n'allons pas nous tirer une balle dans le pied tout de même! ». Bref, fin de la présentation, les soigneurs vous demandent de répondre, sur papier, à un petit questionnaire ridicule, avec trois questions qui se battent en duel, histoire de savoir si vous avez suivi, avec attention, la projection...on ne sait pas, des fois qu'un score inférieur à la moyenne vous interdise l'accès au bassin...ha non, j'oubliais, la première étape fut de débourser 69€, donc cette option n'est pas envisageable! Auto-correction, tout le monde à bon, génial, on y va!
     
          Seconde étape, il faut se mettre en tenue! Pour éviter de contaminer les dauphins, très sensibles aux microbes, avec toutes les bactéries que nous transportons? Non, allons, quelle naïve je fais décidément! Non, c'est juste une sorte de pantalon imperméable, qui vous empêche de tremper vos beaux vêtements...Une fois tout le monde en tenue, c'est enfin l'heure!
     
          Les soigneurs vous aident à descendre dans le bassin et là...surprise...une barrière! En effet, elle vous sépare des dauphins et vous rend un réel contact impossible...bon...les dauphins pourraient-ils êtres agressifs du fait de la captivité? De l'inexpérience des visiteurs multipliant les gestes « agressifs »? Non, allons...mais alors pourquoi cette barrière? Le mot d'ordre, éviter les questions qui fâchent...Donc, je disais, vous voilà face aux dauphins! Les soigneurs leur intiment l'ordre de faire quelques petits sauts, à savoir que le bassin est minuscule et qu'il est donc difficile pour les dauphins de nager, tout court...
     
          Dernière étape, et non des moindres, la caresse...le soigneur oblige le dauphin à venir devant chaque visiteur, qui peut donc le toucher de la main. Comme je l'ai dit précédemment, les dauphins sont très sensibles aux microbes, l'idée est donc parfaite pour préserver leur santé! Et puis? Et puis c'est finit!
     
          Au final, l'instant est très court, il n'y a aucun contact réel avec les dauphins qui apparaissent très froids, ne faisant attention qu'aux ordres des soigneurs, et l'exercice est, vous l'aurez compris, tout à fait déplorable pour la santé, comme pour le moral des dauphins. En effet, ils ressentent de la honte, tout comme nous, et le fait de se voir obligés de sauter, agiter la nageoire ou le rostre, toute la journée, devant des centaines de visiteurs, attaque sérieusement leur santé mentale.
     
          Voici donc le parfait exemple du sacrifice de nombre de dauphins pour des aspirations financières!
     
          Pour les avoir rencontré, cette fois-ci, à l'état sauvage, en pleine mer, sans contact physique, je peux vous dire que l'alchimie est réelle, qu'une véritable connexion s'opère entre les dauphins et vous et que l'instant est magique, magnifique, inoubliable et marquant à un point que je n'aurais su imaginer, comme je l'exprime dans Ma rencontre avec les Dauphins  !

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :